Pierre Cardinal

Pierre Cardinal, né le à Alger et mort le à Saint-Martin-aux-Buneaux (Seine-Maritime), est un réalisateur, metteur en scène, scénariste et producteur français.

Pour l’article homonyme, voir Peire Cardenal.

Biographie

Frère aîné de l’écrivain Marie Cardinal, Pierre Cardinal est d’une famille d’un industriel aisé. Profondément marqué par la guerre, et par la figure charismatique du général de Gaulle, il s’engage en 1944 comme volontaire dans l’armée française, participe au débarquement en Provence, et traverse la France avec l’armée du général de Lattre de Tassigny.

Après la guerre, il retourne en Algérie pour achever ses études secondaires au lycée d’Alger, puis étudie de 1946 à 1948 à l’Institut des hautes études cinématographiques à Paris, avant d’y enseigner la mise en scène 1955-1956.

Cardinal commence sa carrière cinématographique en 1949, en tant qu’assistant de réalisateur et tourne son premier film en 1951. Il a réalisé deux films pour le cinéma et travaille pour la télévision française à l’âge de 32 ans, à laquelle il se consacre exclusivement dès le début des années 1960[1].

Spécialiste des grandes dramatiques de la télévision pendant plus de 30 ans, il a adapté pour la télévision de nombreuses œuvres littéraires, de Voltaire, Diderot, Flaubert, Mauriac, Maupassant, Stendhal, Zola, Malraux… Cardinal s’est également risqué à mettre en scène des ouvrages historiques, comme Saint-Just et la Force des choses d’Albert Ollivier ou les Mémoires de guerre de De Gaulle.

Auteur de deux romans, La Kahéna (1975) et Aldemione (1981).

Directeur du département film de la Société française de production (SFP) (1983), commissaire à la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) (1988). Lauréat du prix des Critiques (1969), du prix Albert Ollivier (1971 et 72), du prix Sept d’Or de Télé 7 jours (1978), du prix de la Fondation de France (1978 et 1984).

Mort à l’âge de 74 ans, Pierre Cardinal était chevalier de la Légion d'honneur.

Il est inhumé au cimetière de Saint-Martin-aux-Buneaux (Seine-Maritime).

Filmographie

Cinéma

Téléfilm
Série télévisée

En tant que scénariste

  • 1972 : La Dame aux camélias

En tant qu'assistant réalisateur

Notes et références

  1. Jean-Pierre Esquenazi, André Gardies, Jacques Gerstenkorn, Le Je à l’écran, Paris, L’Harmattan, 2006, p. 35
  2. Le Rouge et le Noir sur ina.fr
  3. Candide ou l’Optimisme sur ina.fr
  4. « Candide », sur kinematoscope.org (consulté le 22 octobre 2019)
  5. L’Œuvre sur ina.fr
  6. Vipère au poing sur ina.fr
  7. Les Fossés de Vincennes sur ina.fr
  8. Saint-Just et la Force des choses sur ina.fr

Liens externes

  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du cinéma français
  • Portail de la télévision française

r

Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Partage dans les Mêmes. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.