Levallois Sporting Club

club français de football
Levallois Sporting Club
Logo du
Généralités
Nom complet Levallois Sporting Club
Surnoms LSC
Slogan Le sport passionne, le LSC Rassemble
Fondation 1983
Couleurs bleu foncé et or
Siège 24 rue Louise-Michel, 92300 Levallois-Perret
Président Ingrid Desmedt
Sections actuelles 33
Site web levallois-sporting-club.fr

Le Levallois Sporting Club (LSC) est un club sportif omnisports situé à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine. Créé en 1983, le club compte aujourd’hui 33 sections, 130 disciplines et plus de 17 000 adhérents[1], ce qui en fait le premier club omnisports de France. il est membre de la Fédération française des clubs omnisports (FFCO). Le LSC mêle étroitement le sport loisir, des plus jeunes jusqu'aux seniors, au sport d'élite représenté par des champions de haut niveau tels que les épéistes Yannick Borel,Ronan Gustin, Coraline Vitalis ainsi que les trampolinistes Redha Messatfa, Léa Labrousse et Marine Jurbert.

HistoireModifier

En terme associatif, c’est le journal officiel qui fait foi en matière d’acte de naissance : l’association Levallois Sporting Club a été enregistrée à la préfecture de Nanterre (no 19011492) et publiée au Journal officiel le . Avant cette date, le sport levalloisien était fédéré depuis dix-huit ans sous la bannière de l’Entente Sportive Levalloisienne.

Dès son lancement, le club, présidé par Patrick Balkany, accueille douze sections (aïkido, aviation, boxe française, culture physique/cross, cyclisme, gym sportive, gym d’entretien, handball, judo, lutte, tennis, volley-ball et triathlon). Au fil du temps, le LSC va progresser en élargissant son offre et en devenant un club où le sport loisir côtoie le sport de haut niveau.

En 1988, huit sportifs levalloisiens sont sélectionnés pour les Jeux olympiques de Séoul dont Frédéric Delpla qui devient le premier champion olympique du LSC grâce à sa médaille d’or en escrime (épée par équipes).

Dix saisons après sa création, le club s’appuie sur 26 sections et un peu moins de 10 000 adhérents, et étoffe un peu plus son palmarès avec des champions olympiques et mondiaux tels qu’Hugues Obry, Marie-Claire Restoux ou Éric Srecki.

En 2008, le club compte 14 000 adhérents pour une population de 63 000 habitants. Le LSC signe l'année suivante un grand nom du sport français en la personne du multiple champion du monde de judo Teddy Riner[2], ce qui apporte au club une renommée encore plus importante.

Avec trois médailles glanées lors des Jeux olympiques de Londres en 2012, les athlètes du LSC réussissent à nouveau des très beaux Jeux olympiques. Teddy Riner remporte l’or à seulement 23 ans[3], tandis que Gévrise Émane[4] et Priscilla Gneto ramènent le bronze[5].

Aux Jeux olympiques d'été de 2016 de Rio, les épéistes ont particulièrement brillés en remportant trois médailles d'or. Gauthier Grumier avec un doublé individuel et par équipes avec ses coéquipiers de club Yannick Borel et Daniel Jérent. Robert Citerne a également remporté le titre par équipes en handisport. Teddy Riner vient apporter une quatrième médaille d'or en judo.

Pour la saison 2021-2022, le Levallois Sporting Club suit la dynamique lancée par Paris 2024 en ouvrant une section Nouveaux sports qui propose des cours de parkour/freerun, BMX Flat, trottinette freestyle, longboard dancing, roller mais également des danses urbaines (breakdance et hip-hop)

Présidents successifsModifier

Huit président(e)s se sont succédé depuis la création du club :

  • Patrick Balkany (1983-1989)
  • Jean-Pierre Bastide (1989-1995)
  • Jean-Michel Hautefort (1995-1999)
  • Rolland Mallo (1999-2002)
  • Jean-François Rouziès (2002-2008)
  • Jean-Pierre Aubry (2008-2012)
  • Bertrand Percie du Sert (2012-2019)
  • Ingrid Desmedt (depuis 2019)

SectionsModifier

Le Levallois Sporting Club est organisé en 33 sections et propose plus de 130 disciplines :

HandisportModifier

L'intégration de personnes en situation de handicap est au cœur des préoccupations du Levallois Sporting Club. C'est en milieu ordinaire, dans l'une des 33 sections, que sont accueillis adultes comme enfants porteurs de handicaps qu'ils soient physiques ou mentaux.

Trois sections sportives se distinguent particulièrement dans ce domaine.

  • L'escrime. Robert Citerne porte les couleurs du Levallois Sporting Club depuis 2004, année où il a remporté l'or olympique par équipes aux Jeux olympiques d'Athènes. Depuis Luca Platania l'a rejoint pour se préparer aux Jeux olympiques d'été de 2024 qui se dérouleront à Paris.
  • Le tennis de table. Thomas Bouvais a rejoint le LSC en 2021. La section, en collaboration avec la Fédération française de tennis de table et le Conseil Régional, est référencée comme Club Sport Santé. Nous avons un encadrement spécifique au sein de notre groupe, pour les personnes atteintes d'Alzheimer et pour les personnes en rémission d'un cancer. Le ping est un excellent moyen de commencer progressivement ou de continuer une activité sportive.
  • La boxe handisport

Nos équipes en compétitionModifier

Tous les week-ends, les équipes du LSC sont soit en déplacement à l'extérieur soit reçoivent à domicile pour disputer leurs matchs de championnats.

  • Volley-ball : élite féminin, seniors 2 départementales femmes, M21 masculine, M18 masculine et féminine, M15 masculine et M13 féminines
  • Handball : 20 équipes féminines et masculines entre les M8 et les seniors évoluant en championnats départementaux et régionaux.
  • Basket : 20 équipes dont 1 féminine engagées en championnats départementaux, régionaux et nationaux. Ainsi que deux de l'union Metropolitans 92.
  • Tennis de table
  • Badminton
  • Football
  • Pétanque

Les autres sections ont également leurs athlètes régulièrement en compétition. A l'image de l'athlétisme, du triathlon, de l'escrime, des sports de combats qui montent souvent sur le podium.

SitesModifier

  • Centre Aquatique : 15 rue Raspail
  • Complexe sportif Louison-Bobet : 15 rue Pablo-Neruda
  • Gymnase Auguste-Delaune : 32 rue d’Alsace
  • Gymnase Éric Srecki : 152 rue Danton
  • Gymnase Frédéric Delpla : 83 rue Danton
  • Gymnase Marie-Claire Restoux : 118 rue du Président-Wilson
  • Gymnase Jean-Philippe Gatien : 10 rue Léon-Jamin
  • Palais des sports Gabriel-Péri : 19 bis rue Gabriel-Péri
  • Palais des sports Marcel-Cerdan : 141 rue Danton
  • Pavillon Henri-Salvador : 9 rue Mathilde-Girault
  • Simulateur de golf : 1 place de Verdun
  • Tennis Daniel-Gey : 3 allée Daniel-Gey

ManifestationsModifier

  • La Ronde de Levallois
  • Le Tournoi national de badminton
  • Trophée des fines lames (escrime)
  • Organisations de galas de boxe anglaise : No Limit avec Asloum Events, Main Event avec MK Events, Univent avec Univent boxing, ...
  • Réception des Harlem Globe Trotters
  • Organisations de galas de boxe pieds/poings

PalmarèsModifier

Depuis 1983, le Levallois Sporting Club s’est forgé un palmarès composé de 34 médailles olympiques, 202 mondiales et 194 européennes. Ses disciplines phares sont l’escrime, la boxe, le trampoline et le tennis de table qui récoltent chaque saison nombre de médailles nationales et internationales[6],[7],[8].

Sportifs emblématiquesModifier

Sportifs actuellement au Levallois Sporting ClubModifier

Sportifs passés par le Levallois Sporting ClubModifier

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Accueil Ville de Levallois - Ville de Levallois », sur Ville de Levallois (consulté le ).
  2. « leparisien.fr/sports/teddy-rin… »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  3. Olivier Couvreur, « JO : TEDDY RINER CHAMPION OLYMPIQUE ! », sur france3.fr, France 3 Paris Ile-de-France, (consulté le ).
  4. 2012 AFP, « JO/Judo: Gévrise Emane remporte le bronze », 20 minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. Florent Bouteiller, « Priscilla Gneto, belle de bronze », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  6. Le Monde avec AFP, « Judo : Gévrise Emane sacrée championne du monde », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  7. « - Tennis de table - ITTF World Tour », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  8. http://www.escrime-ffe.fr/pratiquer/actualites-pratiquer/item/1319-lescrime-brille-a-levallois.html

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :