Kumamoto

Kumamoto (熊本市, Kumamoto-shi) est une ville japonaise, capitale et ville la plus peuplée de la préfecture de Kumamoto, dans l'ouest de l'île de Kyūshū, sur la côte est de la mer d'Ariake qui la sépare de la préfecture de Nagasaki. C'est aussi la troisième ville la plus peuplée du sud du Japon, après Fukuoka et Kitakyūshū.

Kumamoto-shi
熊本市

Drapeau
Administration
Pays Japon
Région Kyūshū
Préfecture Kumamoto
Maire Seishi Kōyama
Code postal 〒860-8601
Démographie
Population 738 757 hab. (Novembre 2020)
Densité 1 897 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 47′ nord, 130° 44′ est
Superficie 38 953 ha = 389,53 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Kumamoto
Kumamoto-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Kumamoto-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Kumamoto-shi
Liens
Site web http://www.city.kumamoto.jp/

    Géographie

    Situation

    La ville de Kumamoto est située dans l'ouest de l'île de Kyūshū (préfecture de Kumamoto), sur la côte est de la mer d'Ariake qui la sépare de la préfecture de Nagasaki, au Japon.

    Démographie

    En 2017, la population de Kumamoto était de 737 812 habitants, répartis sur une superficie de 389,53 km2.[1] Cependant, avec plus de 1,4 million d'habitants, l'agglomération de Kumamoto est l'une des vingt plus grandes du Japon.

    Divisions administratives

    La ville comporte cinq arrondissements : Kita (nord), Higashi (est), Minami (sud), Nishi (ouest) et Chūō (centre).

    Climat

    Comme le reste du Japon, Kumamoto connait quatre saisons bien distinctes. En été, la région profite des températures subtropicales et connait de fortes pluies au mois de juin.

    Tableau climatique de Kumamoto (préfecture de Kumamoto)
    Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
    Température minimale moyenne (°C) 1,2 2,3 5,6 10,3 15,2 19,8 24 24,4 20,8 14,2 8,3 3,1 12,5
    Température maximale moyenne (°C) 10,5 12,1 15,7 21,3 25,6 28,2 31,7 33,2 29,9 24,6 18,5 13 22
    Record de froid (°C) −9,2 −9,2 −6,9 −2,5 1,3 7,1 14,3 15,3 6,7 0,5 −3,8 −7,9 −9,2
    Record de chaleur (°C) 22,5 26,4 27,4 35,5 34,4 36,1 38,8 37,7 37 33,7 28,9 24,6 38,8
    Précipitations (mm) 60,1 83,3 137,9 145,9 195,5 404,9 400,8 173,5 170,4 79,4 80,6 53,6 1 985,9
    Diagramme climatique
    JFMAMJJASOND
     
     
     
    10,5
    1,2
    60,1
     
     
     
    12,1
    2,3
    83,3
     
     
     
    15,7
    5,6
    137,9
     
     
     
    21,3
    10,3
    145,9
     
     
     
    25,6
    15,2
    195,5
     
     
     
    28,2
    19,8
    404,9
     
     
     
    31,7
    24
    400,8
     
     
     
    33,2
    24,4
    173,5
     
     
     
    29,9
    20,8
    170,4
     
     
     
    24,6
    14,2
    79,4
     
     
     
    18,5
    8,3
    80,6
     
     
     
    13
    3,1
    53,6
    Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

    Histoire

    Localisation dans la préfecture.

    Kiyomasa Katō, un contemporain de Toyotomi Hideyoshi, obtint le grade de daimyo de la province de Higo en 1588. Il fit alors construire le château de Kumamoto[2]. Grâce à ses nombreuses innovations en matière de défense, ce château fut réputé imprenable. À la mort de Kiyomasa, son fils Tadahiro prit sa succession. Mais en 1633, Tokugawa Ieyasu lui enleva son grade de daimyo pour le donner au clan Hosokawa.

    Miyamoto Musashi originaire d'Ōhara-chō (province de Mimasaka) vécut la dernière partie de sa vie à Kumamoto et se lia avec le daimyo Hosokawa[3]. La caverne Reigandō « la grotte de l'esprit du Roc », où il est dit avoir médité et rédigé le Livre des cinq anneaux est située dans ses environs[4].

    La ville de Kumamoto est officiellement fondée le .

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, en 1945, la ville fut la cible d'un violent raid aérien qui l'endommagea fortement.

    Kumamoto, ainsi que la région environnante, ont été les victimes de différents séismes, dont le séisme de Kumamoto de 1889 (en)qui a provoqué la mort de cinq personnes dans la ville. Elle a peu souffert du violent séisme du dont l’épicentre était très éloigné, mais a été atteinte par une série de séismes et de répliques le , avec une magnitude supérieure à 7[5].

    Le , les villes d'Akita, Kawachi, Tenmei et Hokubu, issues du district de Hōtaku (en)fusionnent au sein de Kumamoto. Le 6 octobre 2008, la ville de Tomiai (district de Shimomashiki) rejoint les précédentes. Et le , la ville de Jōnan (district de Shimomashiki) et la ville d'Ueki (district de Kamoto (en)) sont integrées à Kumamoto.

    Culture locale et patrimoine

    Patrimoine architectural

    Patrimoine naturel

    Kumamoto abrite le Suizen-ji Jōju-en, un jardin japonais de style tsukiyama voisin du temple Suizen, à environ trois kilomètres au sud-est du château de Kumamoto. Hosokawa Tadatoshi en a débuté l'éaboration en 1636. Le temple bouddhiste aujourd'hui disparu appelé Suizen-ji, abrite désormais un sanctuaire Izumi où les membres de la famille Hosokawa sont vénérés.

    Gastronomie

    Tonkotsu, rāmen de Kumamoto.
    • Tonkotsu (ja), rāmen typique de Kumamoto qui se caractérise par son bouillon à l'ail et aux os de porc
    • Karashi renkon (ja) (racines de lotus farcies de moutarde et fris)
    • Taipi-en
    • Kuma shochu (boisson alcoolisée à base de riz)
    • Basashi (sashimi de cheval)

    Transports

    La ville est desservie par l'aéroport de Kumamoto situé sur le bourg limitrophe de Mashiki.

    La gare de Kumamoto est desservie par la ligne Shinkansen Kyūshū ainsi que par les lignes Kagoshima et Hōhi de la JR Kyushu. Kumamoto est également desservie par la compagnie privée Kumamotodentetsu avec les lignes Kikuchi et Fujisaki.

    La ville possède également un réseau de tramway géré par le Bureau des Transports de la ville de Kumamoto. Le réseau comporte deux lignes et 35 stations.

    Depuis l'arrêt des bus municipaux en 2015, seules des compagnies privées exploitent les lignes de bus :

    • Kumamoto Toshi Bus ;
    • Kyushu Sanko Bus ;
    • Kumamotodentetsu ;
    • Kumamoto Bus.

    Sport

    Le club de football Roasso Kumamoto évolue en J.League.

    Chaque année, depuis 2012, la ville de Kumamoto organise le Kumamoto Castle Marathon (熊本城マラソン, Kumamoto-jō Marason).

    Éducation

    Le principal centre éducatif de la ville est l'université nationale de Kumamoto, fondée en 1949. Le lycée rattaché à l'université privée Kumamoto Gakuen est aussi très réputé dans la préfecture.

    Jumelages

    La ville de Kumamoto est jumelée avec :

    Symboles municipaux

    L'arbre symbolisant la ville de Kumamoto est le gingko, sa fleur symbole est le camélia de Higo et son oiseau symbole la mésange charbonnière[1].

    Notes et références

    1. (en) « Kumamoto City », The Japan Times (consulté le 15 août 2020).
    2. « Kumamoto et Aso, ambiance volcanique »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?), Vivre le Japon (consulté le 10 août 2018).
    3. Kenji Tokitsu, Miyamoto Musashi maître de sabre japonais du XVIIe siècle, Méolans-Revel, DésIris, , 408 p. (ISBN 2-907653-54-7), p. 19-20, 25, 243-247.
    4. « Miyamoto Musashi Kenseî. Le Saint au sabre », sur https://www.memorial-heiho-niten-ichi-ryu.com, (consulté le 9 août 2020)
    5. « Nouveau séisme de magnitude 7 à Kumamoto », sur FranceTV Info, .
    6. (en) « Maison-musée Sôseki à Kumamoto ».

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de la préfecture de Kumamoto
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Partage dans les Mêmes. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.