Fraternité Matin

journal quotidien ivoirien

Fraternité Matin
Image illustrative de l’article Fraternité Matin

Pays Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Langue Français
Périodicité Quotidien
Format Tabloïd
Genre Presse généraliste, journal d'opinion
Prix au numéro 300 francs CFA
Diffusion 25 000 ex. (2007)
Fondateur Félix Houphouët-Boigny
Date de fondation (56 ans)
Ville d’édition Adjamé, Abidjan

Propriétaire Groupe Fraternité Matin
Directeur de publication Abdel Serge Olivier Nouho
ISSN 1024-2015
OCLC 17869492
Site web www.fratmat.info

Fraternité Matin est un quotidien ivoirien de langue française contrôlé par l'État et publié à environ 25 000 exemplaires[1]. Le journal est couramment appelé Frat' Mat' par les Ivoiriens.

HistoireModifier

Le quotidien a été créé le 9 décembre 1964 par le président Félix Houphouët-Boigny[2].

Pendant le mandat de Laurent Gbagbo, la privatisation du Groupe Fraternité Matin aurait été évoquée, avec le risque que le journal tombe « sous la coupe d'un groupe politique[1] ». Cependant, l'administration Gbagbo a fini par laisser plus de liberté au quotidien subventionné par le gouvernement, ce qui a permis la publication d'« analyses critiques vis-à-vis du pouvoir » et de tribunes « à toutes les tendances politiques »[1].

Sous Laurent Gbagbo, le groupe a connu trois directeurs généraux nommés par celui-ci : Honorat De Yedagne (4 février 2002-30 octobre 2006), Francis Léon Lébry (30 octobre 2006-26 novembre 2006) et Jean Baptiste Akrou (26 novembre 2006- 26 avril 2011)..[réf. nécessaire].

A son arrivée au pouvoir en avril 2011, le président Alassane Ouattara a promis d'accorder son indépendance au quotidien en nommant le très respecté journaliste Venance Konan à sa tête[3].

La présidente du conseil d'administration est actuellement la sénatrice Viviane Zunon Kipré.

Le 12 août 2021, par décision du conseil d'administration, Venance Konan est remplacé par intérim par son adjoint, Abdel Serge Olivier Nouho. Konan avait demandé son remplacement au président Ouattara et à plusieurs ministres[4],[5]. Ce dernier est confirmé au poste de directeur général de la Société nouvelle de presse et d'édition de Côte d'Ivoire (SNPECI), le 17 août 2021[6].

DescriptionModifier

Le quotidien se décrit comme « Ni neutre ni partisan »[2] mais est surtout considéré depuis sa fondation comme « un organe gouvernemental pur et dur »[3].

Le Groupe Fraternité Matin est le propriétaire du quotidien ainsi que d'autres journaux et magazines ivoiriens[2].

Frat Mat est édité par la Société Nouvelle de Presse et d'Édition de Côte d’Ivoire, et publie une version en ligne de son journal depuis 1997.

Identité visuelleModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier