Christoffel-Blindenmission

La Christoffel-Blindenmission (Mission chrétienne pour les aveugles ; en anglais, Christian Blind Mission ou CBM) est une organisation d'aide au développement fondée en 1908 par Ernst Jakob Christoffel (1876–1955). Elle s'est donné comme objectif d'améliorer, sur la base de valeurs chrétiennes, les conditions de vies des aveugles et des sourds ainsi que des personnes handicapées physiques ou mentales. Elle agit également dans une optique de prévention.

Logo de la CBM
Pour les articles homonymes, voir CBM.

La Christian Blind Mission International (CBMI) est l'organisation mère de la CBM qui coordonne les actions au niveau international ; elle regroupe les organisations d'Afrique du Sud, d'Australie, d'Allemagne, des États-Unis, d'Irlande, d'Italie, du Kenya, de Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et de Suisse. Ensemble, les CBM nationales soutiennent 540 projets dans 51 pays (en 2019)[1]. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît CBM comme une organisation faîtière et dispose d'un statut consultatif auprès des Nations unies.[2]

CBM Allemagne

La Christoffel-Blindenmission (CBM) Allemagne est l'une des dix plus grandes organisations humanitaires allemandes. En 2018, elle a financé mondialement, grâce aux dons, des projets de développement à hauteur de 51,6 millions d'euros. En Allemagne, la CBM effectue un travail d'explication auprès du public sur les conséquences du handicap visuel et de la cécité, les possibilités de prévention et le rapport entre pauvreté et handicap. L'organisation a d'ailleurs reçu le sceau du Deutsches Zentralinstitut für soziale Fragen (Institut central allemand pour les questions sociales) pour le don en confiance.

CBM Suisse

CBM Suisse a son siège à Thalwil ZH. C'est une organisation à but non lucratif qui a été fondée en 1988[3]. CBM Suisse mène des programmes nationaux dans sept pays prioritaires (Bolivie, Burkina Faso, Madagascar, Inde, Laos, Népal et Pakistan), et soutient des projets individuels dans d'autres pays. En 2019, elle a soutenu ses projets de développement en Afrique, en Asie et en Amérique latine avec un volume de 10,1 millions de francs.[1] En Suisse, l'organisation de développement mène un travail de plaidoyer pour que les droits des personnes handicapées soient pleinement pris en compte dans la coopération internationale et l'aide humanitaire. CBM Suisse porte le label Zewo et est une organisation partenaire de La Chaîne du bonheur[4],[5].

Champs d'action principaux

  • La cataracte : La CBM finance des opérations des yeux pour le traitement de la cataracte dans les pays en développement. Depuis 1966, CBM a rendu possible plus de 15 millions d'opérations.[1]
  • Prévention de la cécité : Dans les pays en voie de développement, les conditions de vie décuplent le risque de cécité. Le manque d'eau et de vitamines ainsi que les mauvaises conditions d'hygiène expliquent ce risque élevé. Dans les zones sèches, les infections bactériennes transmises par les mouches conduisent à la cécité. La CBM finance les campagnes d'information auprès des populations ainsi que l'envoi de médicaments. Elle appuie aussi des projets qui combattent l'onchocercose (ou cécité des rivières).
  • Amélioration des conditions de vie : La CBM soutient des organisations partenaires dans les pays en développement. Celles-ci mettent à disposition des personnes souffrant de handicap des aides visuelles ou auditives, des prothèses, des béquilles... afin qu'elles puissent mener une vie la plus autonome possible. De plus, les collaborateurs de la CBM dispensent des informations médicales et assistent les personnes handicapées à travers des enseignements ciblés et des formations artisanales.

Travail de la mission

L'organisation se définit comme un service d'aide chrétien interconfessionnel et se veut dans la tradition active de mise en œuvre de l'amour du prochain. Selon sa propre expression, la mission doit s'effectuer dans un esprit de formation chrétienne, mais non plus au travers d'un véritable enseignement comme au temps de Ernst Jakob Christoffel. Toutefois, les aspects formateurs de la mission se trouvent régulièrement exprimés dans différentes parties de ses publications sous forme de courtes prières. De nombreux collaborateurs de la CBM sont engagés de manière bénévole dans le travail communautaire de leur église locale, en participant à l'organisation du culte.

Développement statistique et Centenaire

Timbre souvenir pour le centenaire de la CBM

Le nombre de personnes ayant reçu une assistance complète par CBM et ayant été traitées pour des maladies tropicales négligées est passé de 23,7 millions en 2009 à plus de 60 millions en 2018 (données propres).

Ambassadeurs

La mission est également soutenue par des personnalités de différents domaines de la vie publique :

En Allemagne

En Suisse[6]

  • Sibylle Forrer, pasteur et ancien porte-parole de «Wort zum Sonntag»
  • Jeanette Macchi, présentatrice
  • Marco Jörg, musicien et auteur-compositeur aveugle
  • David Plüss, musicien et producteur

Liens externes

Notes et références

  1. « Rapport annuel de CBM Suisse » (consulté le 3 août 2020)
  2. « Réseau de CBM Suisse » (consulté le 12 septembre 2018)
  3. « Histoire de CBM » (consulté le 12 septembre 2018)
  4. « Organisations avec le label Zewo » (consulté le 18 novembre 2016)
  5. « ONG partenaires de la Chaîne du Bonheur » (consulté le 18 novembre 2016)
  6. « Les ambassadeurs de CBM Suisse » (consulté le 12 septembre 2018)
  • Portail du handicap
  • Portail du christianisme
  • Portail de l’humanitaire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Partage dans les Mêmes. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.