Christocentrisme

Le christocentrisme est une expression de la doctrine chrétienne qui place le Christ au centre de la théologie et de la spiritualité.

Les épîtres pauliniennes définissent la personne de Jésus-Christ comme le fondement de la théologie, tradition reprise notamment par Augustin d'Hippone puis par l'ensemble du catholicisme. Le protestantisme se partage sur ce point entre le christocentrisme de Martin Luther et le théocentrisme de Jean Calvin, qui insiste davantage sur la souveraineté de Dieu le Père.

Les Églises chrétiennes

Catholicisme

Le christocentrisme est réaffirmé par l'École française de spiritualité, en particulier avec Pierre de Bérulle[1].

Jean-Paul II affirme dans Catechesi Tradendae que toute catéchèse authentique est christocentrique, et ce en trois façons : 1) le Christ est enseigné comme étant «la voie, la vérité et la vie», 2) l'enseignement est authentiquement chrétien et 3) il est fait à travers les successeurs des apôtres en communion avec saint Pierre.

Notes et références

Voir aussi

  • Portail du christianisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Partage dans les Mêmes. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.