Christian Amatore

Christian Amatore (né le en Algérie) est un chimiste français, membre de l'Académie des sciences. Il est l'auteur de travaux en électrochimie.

Biographie

Issu d'une famille modeste (sicilien par son père, suédois par sa mère), il passe une grande partie de son enfance en Algérie dans plusieurs villes de garnison de Laghouat, Hain-el-Adjar, Sidi Bel Abbès où son père est sous-officier de la Légion Étrangère. Il suit le conseil de son père « si tu es intelligent mais que tu n’as pas d’instruction, tu restes muet » et suit de brillantes études en Algérie puis en France où sa famille pied-noir est rapatriée : d'abord au Lycée Pascal-Paoli à Corte, puis au lycée Thiers de Marseille où il effectue deux années de classes préparatoires[1],[2], et enfin à l'École normale supérieure (rue d'Ulm — Paris) où il obtient l'agrégation de chimie en 1974. À 18 ans, il opte pour la nationalité française. Chercheur CNRS, à la suite de sa thèse d'État décrochée à l'université de Paris-VII, il part deux années aux États-Unis comme Assistant Professor dans un laboratoire de recherche de chimie organométallique où il rencontre Mark Wightman à l'Université de l'Indiana avec lequel il a un rôle pionnier dans le développement des ultramicroélectrodes qu'il applique notamment dans des synapses artificielles. En 1984, il revient en France pour fonder son laboratoire à l'ENS et devient directeur du département de chimie à l'ENS en 1997[3]. Il assure ces fonctions de direction jusqu'en 2006[4]. Il est désormais également membre du State Key Laboratory of Physical Chemistry of Solid Surfaces, de Xiamen University (Chine)[5].

Carrière

  • Normalien (1971), agrégé de chimie (1974), docteur ès sciences (1979), docteur honoris causa de plusieurs universités européennes et asiatiques.
  • Directeur de recherche au CNRS, professeur à l'ENS.
  • Correspondant de l'Académie des sciences en , membre en [6].
  • Délégué à l’Éducation et à la Formation de l’Académie des Sciences (2011).

Notes et références

  1. « La science dans tous ses états », sur www.sciences-corse.fr (consulté le 8 février 2019)
  2. « Christian Amatore, le chimiste anticonformiste », sur www.canalacademie.com (consulté le 8 février 2019)
  3. Christian Amatore, le chimiste anticonformiste, entretien sur Canal Académie, 1er mai 2011
  4. « Christian Amatore - Biographie, CV », sur www.academie-sciences.fr (consulté le 3 mai 2018)
  5. (en) Alexander Oleinick, Oleksii Sliusarenko, Irina Svir et Christian Amatore, « Editors' Choice—Review—Nanostructured Electrodes as Random Arrays of Active Sites: Modeling and Theoretical Characterization », Journal of The Electrochemical Society, vol. 167, no 1, , p. 013530 (ISSN 1945-7111, DOI 10.1149/2.0302001JES, lire en ligne, consulté le 15 janvier 2020)
  6. « Académie des sciences »

Liens externes

  • Portail de la chimie
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Partage dans les Mêmes. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.