Call Me Maybe

chanson de Carly Rae Jepsen, sortie en 2012
Call Me Maybe
Description de l'image CallMeMaybe.png.
Single de Carly Rae Jepsen
extrait de l'album Curiosity
Face B Both Sides Now
Sortie 12 mai 2012
Enregistré Richmond, Canada
(Studio Umbrella)
Durée 3:13
Genre Teen pop[1], dance-pop[2]
Format Téléchargement numérique, CD single
Auteur-compositeur Carly Rae Jepsen, Josh Ramsay, Tavish Crowe
Producteur Josh Ramsay
Label 604, SchoolBoy, Interscope

Singles de Carly Rae Jepsen

Call Me Maybe (en français Appelle-moi peut-être), est une chanson de la chanteuse canadienne Carly Rae Jepsen extraite de son maxi Curiosity, sorti en 2012. La chanson est sortie en tant que 1er single du maxi le . Elle a été écrite par Carly Rae Jepsen, Josh Ramsay et Tavish Crowe. Après les jeunes chanteurs de musique pop, Justin Bieber et Selena Gomez, c'est au tour de Carly Rae Jepsen d'attirer la scène internationale, elle signe pour le label Schoolboy Records qui sort son single aux États-Unis. Produit par Josh Ramsay, Call Me Maybe est une chanson de pop avec des sonorités de dance-pop et disco. Les paroles traitent de ce que ressent une fille qui vient juste de tomber amoureuse d'un garçon[3]. Les critiques ont été globalement positives sur la chanson, notamment pour sa composition et le contenu des paroles[4].

Call Me Maybe a rencontré un grand succès commercial à travers le monde, et surtout dans les pays anglo-saxons où le single se classe numéro un en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Irlande, en Écosse et au Canada. Le single se classe également bien en Europe, classé dans le top 10 en Belgique (Flandre et Wallonie compris), en République tchèque, au Danemark, aux Pays-Bas, en Norvège, en Suède et en France. Au Canada, pays fortement influencé par la musique américaine, Carly Rae Jepsen est la 5e artiste à arriver numéro un dans son pays d'origine. Aux États-Unis, Call Me Maybe atteint la 1re place du Billboard Hot 100 et du classement Pop Songs.

Le clip vidéo met en scène Carly Rae Jepsen qui essaie d'attirer l'attention de son jeune voisin, qui se révèle en fait être homosexuel à la fin du clip. La chanteuse a interprété cette chanson en live à plusieurs reprises dont notamment le Ellen DeGeneres Show où elle fait ses débuts dans les télévisions américaines.

Genèse et compositionModifier

Call Me Maybe est écrit et produit par Josh Ramsay, Jepsen et Tavish Crowe ont également écrit la chanson[5]. Au Canada, il s'agit de la 1re chanson de Carly Rae Jepsen sortie sous le label 604 Records le [6]. En , les chanteurs de pop Justin Bieber et Selena Gomez qui étaient au Canada, ont entendu cette chanson à la radio. Ces deux artistes ont tweeté Carly Rae Jepsen sur leurs profils Twitter personnels respectifs, Jepsen a alors attiré l'attention internationale, elle signe donc pour le manager Scooter Braun de Schoolboy Records[7]. Scooter Braun déclare que « Justin Bieber n'avait jamais fait la promotion pour un artiste comme ça avant. Il m’envoie souvent des liens de vidéos YouTube de différents artistes avec qui, il aimerait travailler mais jamais avec une artiste qui a déjà une chanson et qui est déjà diffusé en radio[8]. »

Le single est distribué au niveau international par le label américain Interscope Records[9]. Call Me Maybe est une chanson aux influences dance-pop et RnB[10],[11]. Les paroles traitent de l'inconvénient et de l'engouement d'un amour dès le premier regard[11] décrit Bill Lamb du site About.com. Durant le pré-refrain, les paroles sont : « Ripped jeans, skin was showing/Hot night, wind was blowing/Where you think you’re going, baby? » ce qui se traduit par « Ton regard était ferme, ton jean déchiré laissait apparaître ta peau, la nuit était chaude, le vent soufflait. Où penses-tu aller bébé ? »[10]. Lorsque le refrain commence, en arrière fond, les cordes incorporent le synthétiseur et Jepsen chante : « Hey, I just met you, And this is crazy, But here's my number, So call me maybe » (« Hey, je viens juste de te rencontrer, et c'est fou, mais voici mon numéro, alors appelle-moi, peut-être. »)[11],[12]. Pour la mélodie, le magazine Rolling Stone compare Call Me Maybe à celle de Taylor Swift et de Robyn[8].

AccueilModifier

Accueil critiqueModifier

Call Me Maybe a bien été accueillie par les critiques professionnelles. Jon Caramanica du New York Times explique que la chanson est « légère et douce, qui raconte un flirt à la façon des chanteurs pop de Disney sur des sentiments numérisés et brusques, des arrangements de gai »[10]. Bill Lamb d'About.com explique que Jepsen est l'un des points forts de la musique canadienne contemporaine, et ajoute que bien que certains déploreront un côté trop « mièvre »[N 1], le titre « est le genre de chanson que les fans de pop apprécient »[N 2],[4]. La journaliste de Rolling Stone Melody Lau considère le titre comme « une chanson dance-pop sucrée… sur l'espérance d'être rappelé après avoir eu le béguin »[N 3],[8], pendant que Kat George de VH1 décrit le style de la chanson comme eurodance[13]. Emma Carmichael de Gawker la décrit comme « la nouvelle perfection de la chanson pop »[14]. Carmichael ajoute que la chanson est « sans défaut » et que « nous serons pratiquement incapables d'échapper à la chanson avec ses cordes disco et que le hook horriblement accrocheur »[14].

Performance dans les hit-parades et ventesModifier

Call Me Maybe rencontre un grand succès commercial. Le single entre à la 39e place en Australie le [15]. Quatre semaines plus tard, le single se classe numéro un et est certifié disque de platine par l’ARIA, le [16]. La chanson reste numéro un durant 5 semaines consécutives avant de se retrouver numéro deux[17] En Nouvelle-Zélande, même scénario, la chanson atteint également la première place au bout de 4 semaines de présence dans le hit-parade[18]. Le single est certifié disque d'or par la Recording Industry Association of New Zealand (RIANZ) avec plus de 7500 unités[19]. Call Me Maybe est également numéro un au Canada[20], après Avril Lavigne, Nelly Furtado, Nikki Yanofsky, et Young Artists for Haiti, Carly Rae Jepsen est la 5e artiste à être numéro un dans son propre pays[21]. À ce propos, Carly Rae Jepsen a déclaré : « C'est un honneur d'être mentionnée parmi ces noms. Ce sont tous des artistes que j'admire, j'ai leur musique. Ils m'influencent lorsque j'enregistre mes chansons. Je n'arrive pas à le croire. C'est cool parce qu'en même temps, j'ai travaillé très dur pour »[22]. Le single est certifié triple disque de platine par l'organisme Music Canada (MC) et s'est vendu à plus de 240 000 exemplaires dans ce pays[23],[24]

Aux États-Unis, le single atteint la 1re place dans le Billboard Hot 100[25] et numéro 15 dans le classement Pop Songs[20]. Call Me Maybe se classe également bien en Europe, atteignant la première place dans le classement Ultratip en Belgique (Wallonie), numéro un en Irlande[26] et en Écosse. Le single se classe également dans le top 10 en Belgique (Flandre), en République tchèque, au Danemark, aux Pays-Bas, en Norvège et en Suède[26].

Au Royaume-Uni, le single entre directement à la première place du hit-parade le avec près de 107 000 exemplaires vendus la première semaine[27],[28]. La chanson devient la 2e meilleure vente de l'année 2012 effectuée en une semaine d'exploitation, derrière la chanson de DJ Fresh et Rita Ora, Hot Right Now avec 128 000 exemplaires vendus en une semaine en février[28]. Call Me Maybe reste une deuxième semaine numéro un le devant le single événement Boyfriend du chanteur Justin Bieber, également d'origine canadienne[29]. Sur 4 semaines d'exploitation, le single reste numéro un avec 99 569 exemplaires vendus. Carly Rae Jepsen est la première artiste féminine à rester numéro un durant 4 semaines consécutives au Royaume-Uni, grâce à ce single. Le dernier record remonte à l'année 2006 avec la chanteuse britannique Leona Lewis pour la reprise de A Moment Like This[30].

PromotionModifier

Clip vidéo

Le clip de Call Me Maybe est réalisé par Ben Knechtel, la vidéo commence par Jepsen qui espionne son beau voisin tatoué interprété par Holden Nowell, qui est en train de tondre la pelouse[31],[32]. Quand il enlève son t-shirt, il remarque qu'une personne le regarde, Jepsen se cache rapidement en dessous sa fenêtre. La scène se passe alors dans un garage, où la chanteuse répète la chanson avec son groupe de musique. Après les répétitions, ses acolytes la poussent à laver sa voiture, elle essaie alors d'attirer l'attention de son voisin avec des poses variées qui la font finalement tomber par terre. À terre, elle perd connaissance et rêve que son voisin est un prince charmant et l'embrasse. Son voisin la réveille et l'aide à se lever. Le garçon regarde la bande répéter à nouveau la chanson.

Après avoir fini les répétitions, Jepsen prend un stylo et écrit son numéro sur un petit bout de papier. À peine a-t-elle fini d'écrire qu'elle aperçoit son voisin passer son numéro à l'un de ses acolytes masculins.

Interprétations en direct

Jepsen a interprété en direct Call Me Maybe à plusieurs reprises, la chanteuse avait déjà joué la chanson en introduction de ses représentations alors que le single n'était pas encore sorti[33],[34],[35]. Elle a fait ses débuts à la télévision américaine durant le Ellen DeGeneres Show. Le , Jepsen visite l'émission de la matinale, le Morning Show de la station WBBM-FM et interprète en direct Call Me Maybe et Curiosity issue de son EP. Elle est également venue interpréter en version acoustique pour les stations Kidd Kraddick et KISS 92.5[36],[37].

ReprisesModifier

Une vidéo alternative par Big Time Rush, Vanessa Hudgens, Ashley Tisdale, Justin Bieber, et Selena Gomez est mis en ligne sur le site de partage vidéo YouTube. La vidéo s'est très vite répandue sur la toile[38], et a été visionnée plus de 66 millions de fois[39]. La chanteuse Katy Perry a également publié une vidéo de Call Me Maybe avec ses amis le [40]. Tribute Team a repris Call Me Maybe, la reprise est resté à la 49e position durant une semaine[41] au Royaume-Uni, dans le UK Singles Chart. En , les joueurs du Montpellier Hérault Rugby la reprennent de façon parodique pour leur calendrier de l'avent. La série Glee l'a repris dans l'épisode 1 de la saison 4 par Darren Criss, Jenna Ushkowitz, Heather Morris et Alex Newell. La série Love Victor l'a reprise dans la saison 1 (épisode 3) par George Sear.

Crédits et personnelsModifier

Crédits extraits du livret de l'album Curiosity, 604 Records, Schooboy Records, Interscope Records[42].

Formats et liste des pistesModifier

  • Téléchargement numérique[6]
  1. Call Me Maybe – 3:13
  1. Call Me Maybe – 3:13
  2. Both Sides Now – 3:53
  1. Call Me Maybe – 3:13
  2. Both Sides Now – 3:53
  3. Talk to Me – 2:50
  4. Call Me Maybe (Instrumental) – 3:13

Classements et certificationsModifier

Classement hebdomadaireModifier

Classement (2012) Meilleure
position
  Afrique du Sud (Mediaguide)[45] 1
  Allemagne (Media Control AG)[46] 3
  Australie (ARIA)[47] 1
  Autriche (Ö3 Austria Top 40)[48] 3
  Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[49] 2
  Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[50] 2
  Canada (Hot 100)[51] 1
  Corée du Sud (Gaon International)[52] 1
  Danemark (Tracklisten)[53] 1
  Écosse (OCC)[54] 1
  Espagne (Promusicae)[55] 7
  États-Unis (Hot 100)[56] 1
  États-Unis (Pop Songs)[57] 1
  États-Unis (Adult Pop Songs)[58] 2
  États-Unis (Dance Club Songs)[59] 8
  États-Unis (Adult Contemporary)[60] 4
  France (SNEP)[61] 1
  France (Club 40)[62] 32
  Finlande (Suomen virallinen lista)[63] 1
  Honduras (Top 50)[64] 2
  Hongrie (Rádiós Top 40)[65] 1
  Irlande (IRMA)[26] 1
  Italie (FIMI)[66] 2
  Japon (Hot 100)[67] 3
  Luxembourg (Digital Songs)[68] 1
  Malaisie (Malay Muzik Official Chart) 1
  Malaisie (Malay Muzik Pop Chart) 1
  Mexique (International Airplay)[69] 4
  Nouvelle-Zélande (RMNZ)[18] 1
  Norvège (VG-lista)[70] 3
  Pays-Bas (Single Top 100)[71] 2
  Pologne (ZPAV)[72] 1
  Tchéquie (IFPI Rádio)[73] 1
  Roumanie (Romanian Top 100)[74] 12
  Royaume-Uni (UK Singles Chart)[75] 1
  Slovaquie (IFPI Rádio)[76] 1
  Suède (Sverigetopplistan)[77] 2
  Suisse (Schweizer Hitparade)[78] 1
  Venezuela (Record Report Pop Rock)[79] 1

Classement mensuelModifier

Classement (2012) Meilleure
position
  Brésil (Hot 100)[80] 1

Classement annuelModifier

Classement (2012) Position
  Belgique (Flandre)[81] 6
  Belgique (Wallonie)[81] 5
  Canada[82] 2
  États-Unis (Hot 100)[83] 2
  États-Unis (Pop Songs)[83] 4

CertificationsModifier

Pays Organisme Certification
  Allemagne (BVMI)   2 × Platine[84] 600 000
  Australie (ARIA)   9 × Platine[85] 630 000
  Autriche (IFPI)   Platine 30 000[86]
  Belgique (BEA)   Platine[87] 30 000
  Canada (CRIA)   7 × Platine[88] 640 000
  Danemark (IFPI)   4 × Platine[89] 120 000
  Espagne (PROMUSICAE)   Or[90] 20 000
  Finlande (IFPI)[91]   Or 5 000
  France (SNEP)   Diamant[92] 250 000
  Italie (FIMI)   Platine[93] 60 000
  Mexique (AMPROFON)   Platine[94] 360 000
  Nouvelle-Zélande (RIANZ)   3 × Platine[95] 45 000
  Pays-Bas (NVPI)   Platine[96] 40 000
  Royaume-Uni (BPI)   Platine[97] 1 200 000
  Suède (GLF)   2 × Platine 80 000[98]
  Suisse (IFPI)   3 × Platine[99] 90 000
  États-Unis (RIAA)   Diamant[100] 10 000 000

Historique de sortieModifier

Région Date Format Label
Canada[6] Téléchargement numérique 604
Europe[15] Schoolboy, Interscope
États-Unis[101]
Brésil[102]
Allemagne[103]
Royaume-Uni[44]
États-Unis[104] CD single
Allemagne[43]
Malaisie Téléchargement numérique Universal/Geffen Records

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. En anglais « fluffy »
  2. En anglais « is the kind of song that pop fans will take to heart. »
  3. En anglais « a sugary dance-pop tune ... about hoping for a call back from a crush »

RéférencesModifier

  1. (en) Jon O'Brien, « Carly Rae Jepsen – Curiosity », sur AllMusic, Rovi Corporation (consulté le )
  2. (en) Melody Lau, « Justin Bieber Gives Singer Carly Rae Jepsen a Boost », sur Rolling Stone, Jann Wenner, (consulté le )
  3. « Carly Rae Jepsen - Traduction de la Chanson », GreatSong, (consulté le )
  4. a et b (en)Bill Lamb, « Carly Rae Jepsen - Call Me Maybe », About.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Curiosity liner notes. 604 Records (2012)
  6. a b et c (en) « Call Me Maybe - Single by Carly Rae Jepsen », sur iTunes Store. Apple Inc, (consulté le )
  7. (en) Sarah Kurchak, « Carly Rae Jepsen, 'Call Me Maybe': Singer Reveals How Justin Bieber's Tweet Sent Her Into Pop Stratosphere », sur AOL Radio, (consulté le )
  8. a b et c (en) Melody Lau, « Justin Bieber Gives Singer Carly Rae Jepsen a Boost », sur Rolling Stone, (consulté le )
  9. (en) « Carly Rae Jepsen Signs to Schoolboy Records/Interscope, Run by Scooter Braun and Justin Bieber », sur PR Newswire, (consulté le )
  10. a b et c (en)Jon Caramanica, « Small-Town Sentiments, Bass From the World Over », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. a b et c (en) Bill Lamb, « Carly Rae Jepsen - "Call Me Maybe" », sur About.com. Rovi Corporation (consulté le )
  12. (en) Ann Oldenburg, « Who is Carly Rae Jepsen and why does Justin Bieber love her? », sur USA Today, (consulté le )
  13. (en)Kat George, « Your New Guilty Pop Pleasure: "Call Me Maybe" By The Bieber Endorsed Carly Rae Jepsen », VH1, MTV Networks,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. a et b (en)Emma Carmichael, « Have You Heard ‘Call Me Maybe,’ the New Perfect Pop Song? », Gawker,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. a et b charts.com
  16. « Australian Recording Industry Association »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le ).
  17. Ultratop
  18. a et b (en) Charts.org.nz – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. RMNZ. Hung Medien. Consulté le 23 mars 2012.
  19. « Top 40 Singles Chart - Select Week of March 26, 2012 », Recording Industry Association of New Zealand, (consulté le )
  20. a et b « Call Me Maybe - Carly Rae Jepsen », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le )
  21. « Ask Billboard: Madonna's Biggest Radio Hits », Billboard, Prometheus Glboal Media, (consulté le )
  22. Jeff Benjamin, « Carly Rae Jepsen: Meet Justin Bieber's Favorite New Artist », Billboard, Prometheus Glboal Media, (consulté le )
  23. « Call Me Maybe Triple Platinum », Music Canada, (consulté le )
  24. prn
  25. Gary Trust, « Gotye Still Atop Hot 100, Carly Rae Jepsen Hits Top 5 », Billboard, Prometheus Global Media, (consulté le )
  26. a b et c (en) GfK Chart-Track. Irish Singles Chart. Irish Recorded Music Association. Consulté le 23 mars 2012.
  27. Dan Lane, « Carly Rae Jepsen’s Call Me Maybe set to debut at Number 1 », The Official Charts Company, (consulté le )
  28. a et b Tom Eames, « Carly Rae Jepsen wins second-fastest selling UK No.1 single of 2012 », DigitalSpy, (consulté le )
  29. Lauren Kreisler, « Carly Rae Jepsen is still Number 1, outselling Justin Bieber two to one! », The Official Charts Company, (consulté le )
  30. Alan Jones, « Official Charts Analysis: Jack White revives albums market with 40k sales », Music Week, (consulté le )
  31. clip article 1
  32. « Interview with Carly Rae Jepsen », WMKS. uStream, (consulté le )
  33. WhibleyAvril, « Carly Rae Jepsen - Call Me Maybe - Live at SAIT », YouTube, (consulté le )
  34. 1712acadia, « Carly Rae Jepsen, Call Me Maybe, LIVE! Encore. Nanaimo, BC », YouTube, (consulté le )
  35. panthurr2, « Carly Rae Jepsen - Call Me Maybe - #Winnipeg Shout it Out World Tour Live 2012 », YouTube, (consulté le )
  36. « Carly Rae Jepsen's acoustic performance of "Call Me Maybe" on U.S. TV », NovaFM. DMG Radio Australia, (consulté le )
  37. Erika Brooks Adickman, « Watch Carly Rae Jepsen’s “Call Me Maybe” Acoustic Version », Idolator. Buzz Media, (consulté le )
  38. gawker
  39. clip parodie
  40. Zak Frio, « Katy Perry Covers ‘Call Me Maybe’ by Carly Rae Jepsen », Ryan Seacrest, (consulté le )
  41. « Chart Stats - Carly Rae Jepsen Tribute Team - Call Me Maybe », UK Singles Chart. Chart Stats (consulté le )
  42. Curiosity, Carly Rae Jepsen, 2012, Livret de l'album, 604 Records, Schooboy Records, Interscope Records
  43. a et b (de) « Amazon.de: Call Me Maybe: Carly Rae Jepsen », Amazon.com (consulté le )
  44. a et b « Call Me Maybe - EP by Carly Rae Jepsen », iTunes Store. Canada, (consulté le )
  45. « Media Guide » (consulté le )
  46. (de) Musicline.de – Carly Rae Jepsen. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  47. (en) Australian-charts.com – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien. Consulté le 23 mars 2012.
  48. (de) Austrian-charts.com – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 5 mai 2012.
  49. (nl) Ultratop.be – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 23 mars 2012.
  50. Ultratop.be – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 5 mai 2012.
  51. (en) Carly Rae Jepsen - Chart history – Billboard. Canadian Hot 100. Prometheus Global Media. Consulté le 23 mars 2012.
  52. « Gaon Charts » (consulté le )
  53. (da) Danishcharts.com – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. Tracklisten. Hung Medien. Consulté le 5 mai 2012.
  54. (en) Archive Chart. Scottish Singles Top 40. The Official Charts Company. Consulté le 8 avril 2012.
  55. (en) Spanishcharts.com – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. Canciones Top 50. Hung Medien.
  56. (en) Carly Rae Jepsen - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media.
  57. (en) Carly Rae Jepsen - Chart history – Billboard. Billboard Pop Songs. Prometheus Global Media.
  58. (en) Carly Rae Jepsen - Chart history – Billboard. Adult Top 40. Prometheus Global Media.
  59. (en) Carly Rae Jepsen - Chart history – Billboard. Billboard Hot Dance Club Songs. Prometheus Global Media.
  60. (en) Carly Rae Jepsen - Chart history – Billboard. Billboard Adult Contemporary. Prometheus Global Media.
  61. Lescharts.com – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. SNEP. Hung Medien. Consulté le 5 mai 2012.
  62. Club40.dj. Club 40 - Classement officiel des meilleures diffusions musicales en Clubs. Club 40.
  63. (en) Finnishcharts.com – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. Suomen virallinen lista. Hung Medien. Consulté le 5 mai 2012.
  64. « Top 50 », Fuzion, El Tiempo (en),
  65. (hu) Rádiós Top 40 játszási lista – 2012. 21. hét. Rádiós Top 40 játszási lista. Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége. Consulté le 9 juin 2012.
  66. (en) Italiancharts.com – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. Top Digital Download. Hung Medien. Consulté le 5 mai 2012.
  67. (en) Carly Rae Jepsen - Chart history – Billboard. Japan Hot 100. Prometheus Global Media.
  68. « Luxembourg Digital Songs: May 12, 2012 » (consulté le )
  69. « Mexico Airplay », Billboard, Prometheus Global Media,
  70. (en) Norwegiancharts.com – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 3 avril 2012.
  71. (nl) Dutchcharts.nl – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 30 mars 2012.
  72. (pl) Bestsellery i wyróżnienia :: airplay-top-archiwum. Top Airplay. ZPAV.
  73. (cs) ČNS IFPI. Note: Insérer 201221 dans la liste déroulante. Hitparáda – CZ - Rádio - Top 100. IFPI Czech Republic.
  74. « Official Romania chart » (consulté le )
  75. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 8 avril 2012.
  76. (cs) SNS IFPI. Note: Insérer 201229 dans la liste déroulante. Hitparáda – SK - Rádio - Top 100. IFPI Czech Republic.
  77. (en) Swedishcharts.com – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 5 mai 2012.
  78. (en) Swisscharts.com – Carly Rae Jepsen – Call Me Maybe. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 31 mai 2012.
  79. « Pop Rock General », Record Report,
  80. « Brasil Hot 100 Airplay" and "Brasil Hot Pop Songs », Billboard Brasil, BPP Promoções e Publicações, vol. 33,‎ , p. 86–87 (EAN 977-217605400-2)
  81. a et b http://www.ultratop.be/fr/annual.asp?year=2012&cat=a
  82. « Music News », sur Billboard (consulté le ).
  83. a et b « Best of 2012 - Hot 100 Songs », Billboard.com (consulté le )
  84. (de) « BVMI Charts - Accreditations - 2012 Singles », sur BVMI (consulté le )
  85. (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2012 Singles », sur Australian Recording Industry Association (consulté le )
  86. url=http://www.ifpi.at/?section=goldplatin
  87. (en) certification belge
  88. (en) « Gold Platinum Database », sur Music Canada (consulté le )
  89. (en) « Home / IFPI », sur ifpi.dk (consulté le ).
  90. (es) « PROMUSICAE Charts - Accreditations - 2012 Singles », sur PROMUSICAE (consulté le )
  91. certification finlandaise
  92. « http://www.actu.snepmusique.com/wp-content/uploads/2013/02/DISQUES-DOR-2012_ok.pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le ) }
  93. (it) « FIMI Charts - Accreditations - 2012 Singles », sur FIMI (consulté le )
  94. certification mexicaine
  95. (en) « NZ Top 40 Singles Chart », sur Recording Industry Association of New Zealand (consulté le )
  96. (nl) « NVPI Charts - Accreditations - 2012 Singles », sur NVPI (consulté le )
  97. « Disque certifié en 2013 », sur www.bpi.co.uk (consulté le )
  98. url=http://www.hitlistan.se/netdata/ghl002.mbr/lista?liid=41&dfom=20130612
  99. (de) « IFPI Charts - Accreditations - 2012 Singles », sur IFPI (consulté le )
  100. (en) « Chart Watch Extra: The Year’s Top Songs », sur music.yahoo.com (consulté le )
  101. « Call Me Maybe - Single », iTunes Store. Apple Inc, (consulté le )
  102. (pt) « Call Me Maybe - Single », iTunes Store. Apple Inc, (consulté le )
  103. (de) « Call Me Maybe - Single », iTunes Store. Apple Inc, (consulté le )
  104. « Amazon.com: Call Me Maybe: Carly Rae Jepsen », Amazon.com (consulté le )