Artamène ou le Grand Cyrus

Artamène ou le Grand Cyrus est un roman-fleuve et un roman à clef de Madeleine et Georges de Scudéry. Originellement publié entre 1649 et 1653, le roman est connu pour être le plus long roman français jamais écrit (13 095 pages dans l’édition originale et environ 2 100 000 mots)[1],[2]. De fait, bien que l'œuvre connût un succès considérable à l'époque, elle n'a plus été publiée après le XVIIe siècle en raison de sa longueur. Certains personnages sont inspirés de l'univers romanesque de La Fronde[3].

Les attributions les plus courantes sont :

Le roman se voit cependant offrir une nouvelle vie au début du XXIe siècle par la mise à disposition en ligne sur Internet de son texte intégral[2].

Notes et références

  1. Marie Le Douaran, « En culture, plus c'est long, plus c'est bon? », L'Express, (consulté le 19 août 2018).
  2. Alexandra Richard, « Un roman de 13 095 pages revit sur le net », Swissinfo, (consulté le 19 août 2018).
  3. Jean-Marie Constant, C'était La Fronde, Flammarion 2016 p. 226.
  4. Benedetta Craveri, L'âge de la conversation, Gallimard, 2002, pp. 43, 61, 81, 117 et 165.
  5. Charles-Louis Livet, Portraits du Grand Siècle, Librairie académique Didier, 1885.

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Madeleine et Georges de Scudéry, C. Bourqui, A. Gefen et B. Selmeci, Artamène ou Le Grand Cyrus (extraits), Paris, Flammarion 2005, 642 p..

Lien externe

  • Portail de la littérature française
  • Portail de la France du Grand Siècle
  • Portail des records
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Partage dans les Mêmes. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.